vendredi 19 février 2010

Une photo qui aurait pu alimenter le sujet cadeau

Ballade dans les rues d'Ushuaia


Elles ne sont pas sympa ces maisons avec un décor pareil ?

jeudi 18 février 2010

Le Micalvi

Voici l'entrée du Micalvi, bistrot installé dans l'épave d'une vieux bateau qui a servi à livrer de l'armement à l'Argentine par... l'Allemagne. Le bateau est resté propriété de l'Argentine comme emballage perdu.
Les vidéos qui suivent ne sont pas tristes et demandent de mettre le son assez fort pour restituer l'ambiance.

Les vidéos du Micalvi

video video video

Une soirée au Micalvi

Ce bistrot mythique et le plus austral du monde est le rendez-vous des navigateurs qui partent ou qui reviennent de doubler le Horn ou d'Antarctique pour les plus frapadingues.Ils se retrouvent là et y vident toute la tension qu'ils ont pu accumuler pendant leur navigation et cela n'est pas rien.
L'intérieur vient d'etre refait à neuf et il faut donc "décorer" de nouveau ce lieu.
Nous y avons rencontré les "frères de la cote" locaux qui sont fans de tout ce qui touche à la flibuste et aux corsaires.
Imaginez l'ambiance, lorsque j'ai sorti de ma poche le drapeau breton .
Voici les photos
et le gwen a du est installé en bonne compagnie.

mercredi 17 février 2010

La plus grande avenue du monde

video

Voici la plus grande avenue du monde.

6 files de voitures dans chaque sens plus trois dans les contre-allées. 18 files de bus et de bagnoles qui roulent sans contrôle technique (à partir de 2011) ajoutés à la chaleur (38 degrés) je ne vous dis pas l'indice de polution (qui ne doit pas être mesuré d'ailleurs)
Mettez le son assez fort pour vous rendre compte de l'ambiance dans les rues.

Dans les rues de Buenos-Aires

C'est pas cher !

En revenant d'Antarctique, la date de mon voyage retour m'a permit de rester quatre jours à Buenos-Aires et je me suis balladé dans cette ville pleine de contrastes. Au fil de mes ballades, j'ai rencontré quelques traits d'humour .
En France, nous avons les bibliobus, en Argentine......

jeudi 11 février 2010

sur la route du retour

videoA l'aller, nous avions passé le Horn au moteur si peu il y avait de vent; au retour, ce n'est pas la même chose.

Une bonne nuit

Notre première nuit sur la route du retour se présente bien et nous offre un ciel embrasé

et un goèland nous tient compagnie.

Adieu au continent blanc

Un dernier regard sur les sommets enneigés
et une longue plongée dans les souvenirs de ce voyage innoubliable...

Dernière étape

Nous repartons aujourd'hui pour traverser le canal de Drake et rejoindre la civilisation (toutes les bonnes choses ont une fin).


Voici les vestiges de l'usine où étaient dépecées les baleines . Quel plaisir de voir cela complètement pourri ! Hélas, les japonais et les norvégiens continuent à les chasser pour des raisons soit-disant scientifiques .
Quelle hypocrisie !
L'ile garde une activité volcanique et des fumerolles s'élèvent au bord de la plage. Des éruptions ont eu lieu dans les années 60.
C'est quand meme plus joli au soleil.

Aujourd'hui, le beau temps revient

Un sukas en bout de piste s'apprète à se poser
On se croirait chez les c'hti


Pas beaucoup de vie

C'est vraiment un décor lunaire

mardi 9 février 2010

Un petit coin de paradis

On a envie d'y passer ses vacances
panorama grandiose et lunaire
toujours de l'activité et quand même...

un habitant.

Une terre sans neige. étrange, non ?

Nous arrivons à l'ile Déception qui est un ancien volcan qui , ayant explosé, laisse une caldera comme à Santorin.
Après des semaines de décor tout blanc, cela parait bien étrange de voir une paysage tout NOIR ! Suite à l'explosion, une énorme couche de cendres recouvre toute l'ile sur laquelle ne pousse pas un brin d'herbe.Il n'y a pas beaucoup de neige, à part les sommets, car il reste une activité volcanique .
Voivi l'entrée de la caldera; allons-y.

lundi 8 février 2010

Vous avez dit rouillé ?

L'oxydation permet de belles réalisations dignes d'une sculpteur.
Ca, c'est de l'art contemporain
Je crois que c'est ma préférée.

Météo

La température est passée en dessous de 0° et tout est gelé à l'extérieur.
Nous trouvons l'épave d'un ancien baleinier pour nous amarrer afin de passer la nuit.
Cela me permet de faire des photos originales de son intérieur; où de ce qu'il en reste.

Pirates

Alors que nous continuons notre descente vers le Sud, nous croisons des pirates britanniques à bord de Podorange.
Ça descend, ça descend
Un vrai gruyère

toujours de la glace

A louer, splendide terrasse aménagée avec vue sur la mer.
quel artiste
au bord du glacier

Une nouvelle visite